Exercice pro

Atlas vétérinaire 2019

L’atlas vétérinaire offre un instantané de la démographie de la profession vétérinaire.

L’atlas vétérinaire 2019 témoigne de la richesse et de la diversité des métiers vétérinaires et des tendances dans lesquelles s’inscrit la profession.

Les éditions précédentes ont mis en lumière le recul de la pratique rurale, l’attrait pour le salariat dans le secteur libéral, l’abaissement de l’âge moyen des vétérinaires, la féminisation de la profession et le nombre croissant de vétérinaires formés dans les universités européennes.

18 548 vétérinaires étaient inscrits au tableau de l’Ordre au 31 Décembre 2018.

Sur les cinq dernières années la progression moyenne annuelle du nombre d’inscrits au tableau est de 1,3 %. L’âge moyen des vétérinaires inscrits est de 43,29 ans, comparable à l’âge moyen des 5 dernières années.

Une population des nouveaux inscrits en augmentation (+ 65 diplômes).

Si près de 80 % des primo inscrits sont de nationalité française, près de la moitié (47,5%) sont formés dans un autre pays. Favorisé par le développement de cursus de formation en langue française dans certaines écoles européennes, ce chiffre a doublé en cinq ans et est en très forte augmentation sur les deux dernières années.

Une profession de plus en plus féminine

La parité a été atteinte en 2017 et les vétérinaires femmes représentent aujourd’hui 52,6 % de la population. La démographie des vétérinaires de moins de 40 ans, celle des entrants de ces quatre dernières années, et le sexe ratio des élèves vétérinaires en cours de formation, permettent de conclure que dans un proche avenir les vétérinaires femmes représenteront plus de 70 % des vétérinaires inscrits

Un manque de vétérinaires ruraux

Le nombre d’inscrits déclarant une activité pour les animaux de compagnie ou les équidés est en constante augmentation, et celui des vétérinaires inscrits qui déclarent une activité « animaux de rente » a diminué sur les trois dernières années de 430 diplômes.

AC : animaux de compagnie / AR : animaux de rente / EQ : équins

Un exercice principalement libéral

63,4 % des vétérinaires exercent leur activité en exercice libéral avec une légère diminution du nombre d’inscrits sur 5 ans (+ 0,3 % par rapport à 2017, - 0,8 % sur 5 ans).

La relative stabilité du nombre d’inscrits exerçant une activité libérale est permise par une augmentation notable du nombre de collaborateurs libéraux entre 2017 et 2018 (+ 12,9 %), leur nombre passant le cap des 1 000 inscrits au 31/12/2018. Les vétérinaires salariés du secteur libéral représentent 32,5 % des vétérinaires inscrits, en progression de 8,9 % en 4 ans.