Vie de l'Ordre

Brèves du mois d'août

Newsletter de l'Ordre National des Vétérinaires N°101 - Août 2019.

Assurances santé animale

L’Ordre rappelle que les vétérinaires ont la possibilité de mettre à disposition de leurs clients au sein de leurs établissements de soins vétérinaires de l’information sur les assurances santé animale (prospectus, ...).

En revanche, la rémunération sous toute forme (rétrocession, bonus, cadeaux, …) par les sociétés proposant des assurances santé animale, pour les vétérinaires ou leur personnel, de cette mise à disposition d’information ou lors d’adhésions par des clients, n’est pas autorisée.

Elections ordinales nationales 2019

Les élections pour le renouvellement partiel des membres du Conseil national de l'Ordre des Vétérinaires se dérouleront le 21 novembre 2019. Le vote, à un seul tour, se tiendra par voie électronique par Internet. Huit postes de Conseillers nationaux sont à pourvoir.
Les membres du Conseil national de l’Ordre sont élus par les membres des Conseils régionaux de l’Ordre (les modalités de ces élections sont précisées aux articles R 242-20 et suivants du Code rural et de la pêche maritime).
Tout vétérinaire inscrit au tableau de l’Ordre, ayant reçu un appel de cotisation pour l’année 2019 et étant à jour de ses cotisations, est éligible, à l’exception des vétérinaires sous le coup d’une peine disciplinaire comportant une interdiction de faire partie d’un Conseil de l’Ordre. Les candidatures doivent parvenir par lettre recommandée avec demande d'avis de réception ou par tout autre moyen garantissant la confidentialité du message et l'identité de son auteur, au Président du CNOV au plus tard le 21 octobre 2019 minuit (CNOV – 34 rue Breguet – 75011 Paris). Toute candidature réceptionnée après cette date ne pourra pas être prise en compte. Il est conseillé de joindre une profession de foi à la lettre de candidature.

Faune Sauvage

L’Ordre a publié sur son site Internet le guide des soins à la faune sauvage. Ce guide fait le point sur l’encadrement légal de l’exercice vétérinaire appliqué à la faune sauvage, donne des conseils pratiques sur la capture et la contention, et contient un annuaire national des Centres de soins de la faune sauvage et des Directions départementales de la protection des populations (DDPP).

Exclusion des équidés de la consommation humaine

Jusqu’à maintenant, un vétérinaire pouvait exclure un équidé de la consommation humaine à la demande du propriétaire. Cette disposition n’est plus d’actualité : dorénavant, c’est au propriétaire de faire la démarche en renvoyant par mail à info@ifce.fr un scan de la partie II du feuillet « traitement médicamenteux » du livret d’identification avec la demande d’exclusion.
Aucun changement en revanche pour ce qui est de l’exclusion des équidés de la consommation humaine lors de l’utilisation d’un médicament sans limite maximale de résidus (LMR) et ne figurant pas dans la liste des substances essentielles aux équidés pouvant être utilisées avec un temps d’attente de 6 mois. Le vétérinaire doit procéder à cette exclusion sur le feuillet médicamenteux du livret d’identification et en ligne sur le site Internet de l’IFCE.