Exercice pro

Brèves du mois d'avril 2020

Newsletter de l'Ordre National des Vétérinaires N°108 - Avril 2020

Covid-19 - Soutiens psychologiques

Depuis trois semaines, notre quotidien est bouleversé par la pandémie due au SARS-CoV-2. Dans cette situation inédite, il est naturel d’éprouver stress, angoisse, épuisement ou sentiment d’isolement, voire d’abandon. Des cellules d’écoute et des plateformes sont mises à la disposition de la profession pour soutenir et aider tout vétérinaire en difficulté :

  • Vetos-Entraide et son réseau d’écoutants vétérinaires formés à l’écoute bienveillante et garantissant une totale confidentialité.
    Tel : 09 72 22 43 44 – Courriel : ecouter(at)vetos-entraide.com
  • Soins aux Professionnels en Santé (SPS) et sa plateforme d’écoute tenue par des psychologues diplômés (disponible pour vétérinaires et ASV).
    Tel : 0 805 23 23 36
  • Plateforme d’écoute d’AG2R réservée aux vétérinaires, à leurs collaborateurs et salariés victimes d’incivilités et d’agressions dans le cadre de leur exercice professionnel.
    Tel : 0 800 730 893

Ceci sans oublier les référents sociaux des Conseils régionaux de l’Ordre qui peuvent vous aider dans vos recherches de solutions. Retrouvez toutes ces informations sur cette page.

Médicaments vétérinaires

L’Agence nationale du médicament vétérinaire (ANMV) rappelle que si vous êtes sollicité(e) en direct par des hôpitaux pour leur fournir des médicaments vétérinaires en vue de leur utilisation sur des patients, il convient de leur demander de s’adresser à leur ARS (Agence régionale de santé) qui est en contact avec la cellule de crise nationale chargée de répartir les besoins.

L’ANMV est en effet en contact avec l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) pour ce qui est de l’étude de l’usage de certains médicaments vétérinaires chez les humains afin de pallier des problèmes d’approvisionnement en médecine humaine. Le recours aux médicaments vétérinaires ne se fera qu’après décision de l’ANSM. Si cela devait arriver, les réquisitions ne concerneraient que les stocks de médicaments disponibles auprès des industriels pharmaceutiques vétérinaires. Les stocks disponibles chez les vétérinaires praticiens et les distributeurs en gros vétérinaires restent quant à eux réservés à la médecine vétérinaire.

Réserve sanitaire

A la suite de l’appel lancé par l’Ordre pour recenser les vétérinaires (étudiants, en activité, jeunes retraités) disponibles pour rejoindre la réserve sanitaire et donner bénévolement de leur temps, plus de 5 000 réponses ont été reçues en provenance de toutes les régions de France. Un immense merci pour cette formidable mobilisation. Les coordonnées de tous les volontaires ont été transmises, région par région, aux ARS (agences régionales de santé) en vue d’organiser, selon les besoins, leur mobilisation. A date, il ne semble pas que les ARS aient encore sollicité les vétérinaires. Leur ministère de tutelle, celui de la santé, en a été informé et la situation devrait évoluer.

Elections ordinales régionales

Les élections ordinales régionales pour le renouvellement partiel des Conseils régionaux qui devaient avoir lieu le 2 juin 2020 sont reportées au mois d’octobre 2020 en raison de la crise sanitaire actuelle due au SARS-CoV-2. L’Ordre a en effet sollicité le Ministère de l’agriculture en ce sens en raison des difficultés rencontrées actuellement par les vétérinaires dans le contexte de la pandémie. Vous serez informé(e) de la nouvelle date dès qu’elle aura été fixée par arrêté ministériel.

Fiches hygiène QUALITEVET

QUALITEVET, association réunissant les organisations professionnelles vétérinaires et les écoles nationales vétérinaires, travaille depuis plusieurs mois à la réalisation d’un guide « Hygiène dans les établissements de soins vétérinaires ». Les travaux sont presque terminés et bien que le texte soit en cours de validation finale, il a été décidé de mettre à la disposition des vétérinaires des fiches issues de ce guide dans leur version provisoire de manière à déjà apporter une aide dans cette période de crise sanitaire où l’hygiène est remise en avant.

Mise à disposition de matériel

Suite à la demande du Ministère en charge de la Santé, un appel a été lancé auprès des vétérinaires pour recenser le matériel qui pourrait être mis gracieusement à disposition des hôpitaux humains si cela s'avérait crucial pour faire face à un afflux de personnes malades nécessitant une réanimation. Plus de 2 500 réponses ont été reçues, et sur l’ensemble du territoire les vétérinaires sont en capacité de mettre à disposition de la médecine humaine 420 ventilateurs d’anesthésie, 1 749 concentrateurs d’oxygène et 504 appareils de monitoring. L'Ordre a transmis l’ensemble des réponses obtenues, région par région, aux agences régionales de santé (ARS) qui organisent en pratique la mise à disposition du matériel. Une partie de ces appareils a déjà été mise à la disposition des hôpitaux et a permis de dispenser des soins de réanimation à des patients. Merci pour cette belle mobilisation.