COVID-19

Communiqué n°5 - Covid 19 - L'Ordre des vétérinaires réaffirme ses recommandations pour la prise en charge de la santé des animaux

En réponse à la progression de l'épidémie due au SARS-CoV-2, le Premier ministre a annoncé le 27 mars le renouvellement du confinement pour deux semaines supplémentaires, soit jusqu'au 15 avril 2020. Après une phase de mise en place progressive, le confinement s'installe durablement dans nos vies personnelles et professionnelles.

En médecine humaine, les témoignages dramatiques des soignants, l'arrivée à saturation des capacités des hôpitaux, renvoient à l'importance d'une mobilisation collective, à la solidarité dans les efforts consentis pour lutter efficacement contre la propagation du coronavirus.

Les recommandations des précédents communiqués de l'Ordre ont été faites sur la base des constats qui aujourd'hui s'imposent à tous. Elles sont rappelées ici et sont centrées sur l'urgence sanitaire, sur la préservation de la santé publique. Sauver des vies humaines, tout en préservant la santé des animaux, est à ce prix.

Je veux dès à présent vous remercier, vous toutes et vous tous, qui dans une très grande majorité avez - avec responsabilité - mis en place pour votre exercice professionnel des mesures de biosécurité et de restrictions d'activité pour vous protéger, protéger votre personnel, protéger vos clients et ainsi protéger votre entourage et les leurs, tout en assurant la prise en charge des animaux dont la santé le nécessite. C'est souvent en temps de crise que se révèlent les êtres par les valeurs qu'ils affichent, par l'éthique et le respect des règles déontologiques dont ils font preuve. Je suis intimement persuadé que l'avenir donnera raison à ceux-là. Leurs équipes soignantes en sortiront grandies.

Je profite de ce message pour remercier chaleureusement toutes celles et tous ceux d'entre vous qui ont répondu présent pour mettre à disposition des hôpitaux du matériel et des consommables ou pour être volontaires pour rejoindre la réserve sanitaire (plus de 5 000 vétérinaires recensés).

Les recommandations ordinales demeurent inchangées pour la période de prolongation du confinement que ce soit sur les lieux d'élevage, au domicile des clients, ainsi que dans les établissements de soins vétérinaires dont l'accès est conditionné au respect des consignes de biosécurité :

  • appel préalable pour prendre rendez-vous ;
  • accès filtré et sous conditions ;
  • accueil uniquement des animaux dont vous aurez jugé que l'état de santé le nécessite (les actes de convenance sont différés) ;
  • limitation du nombre de personnes présentes et des contacts entre personnes, en considérant malheureusement que masques FFP2 et gel hydro-alcoolique manquent cruellement.

Continuez à appliquer des mesures de prévention et de biosécurité. Respectez les valeurs qui sont les nôtres, celles d'une profession de santé responsable, qui agit avec détermination face aux multiples sollicitations quotidiennes, parfois déraisonnables, des détenteurs d'animaux, particuliers ou professionnels. Refusons de céder aux pressions qui résulteraient en l'adoption de comportements irresponsables pouvant potentiellement être à l'origine de la dissémination du coronavirus, de l'atteinte d'êtres humains et d'hospitalisations. D'autant que les uns et les autres pourraient voir leurs responsabilités recherchées par la suite.
La profession doit rester unie tout au long de cette grave crise sanitaire dans une confraternité qui nous honore toutes et tous et qui permet de faire front ensemble.

Recentrons-nous sur les fondamentaux de notre exercice professionnel : soins aux animaux malades ou blessés, permanence et continuité des soins, actes de certification indispensables. Ne transigeons jamais sur la biosécurité, sur la santé : la nôtre, celle de nos collaborateurs, celle de nos clients, celle de nos proches, celle de l'ensemble de la société. Restreindre les contacts humains fait barrage à la contagion et sauve des vies humaines.

Soyez toutes et tous assurés que les Conseils régionaux et le Conseil national de l'Ordre sont à vos côtés et disponibles tout au long de cette crise sanitaire majeure. C'est l'honneur du corps professionnel vétérinaire de mettre la santé publique au-dessus de tout. Notre formation scientifique de haut niveau nous permet d'appréhender les risques sanitaires actuels. Chaque vétérinaire, de par sa formation et son expérience, est ainsi placé en situation de responsabilité renforcée.

Docteur vétérinaire Jacques Guérin
Président du Conseil national de l'Ordre des vétérinaires