Hommage

Hommage : Professeur Bernard Clerc

Parler de Bernard Clerc est difficile, même si on pense l'avoir bien connu, tant son parcours professionnel a été divers et riche.

A une époque où l'ophtalmologie vétérinaire tenait en trois ouvrages de quelque deux cents pages de Magrane, Severin et Slatter, j'ai fait sa connaissance au CES d'ophtalmologie de Toulouse en 1981, à l'occasion d'un cours sur la luxation du cristallin, à l'issue duquel nous avions d'emblée échangé et sympathisé.

Maître-assistant en pathologie médicale des équidés et carnivores à Alfort, titulaire d'un DEA de physiologie cardio-respiratoire (1968), Bernard Clerc avait dès 1970 initié le développement de la consultation d'ophtalmologie au sein du service.

Nourri de collaborations suivies avec les ophtalmologues hospitaliers, dont le Professeur Pouliquen, le jeune agrégé de pathologie médicale des équidés et carnivores (1977) découvre le monde nord-américain de l'ophtalmologie vétérinaire auprès du Professeur Aguirre à Philadelphie. Cette expérience unique à l'époque, valorisée par une solide culture médicale générale et un sens clinique aigu, donnera à sa carrière le déclic qui lui permettra de s'affirmer, simplement, comme une figure majeure de l'ophtalmologie vétérinaire française et mondiale. Au risque d'infliger à sa modestie une souffrance posthume, il faut rappeler qu'il a été le premier dans bien des domaines, malgré un parcours où les difficultés ne lui furent pas toujours épargnées : publication régulière de fiches d'ophtalmologie au Point vétérinaire ; premier ouvrage moderne français d'ophtalmologie vétérinaire aux éditions du même nom - la même année que la première édition de l'ouvrage de Gelatt - en 1981 ; président fondateur du GEMO* toujours la même année ; créateur du Service d'ophtalmologie vétérinaire d'Alfort en 1993 après un séjour lyonnais de 1989 à 1993, qu'il clôtura avec la fonction de responsable de la clinique des carnivores ; membre fondateur en 1992 puis premier président français de l'ECVO** de 2001 à 2003 ; seconde édition d'Ophtalmologie vétérinaire en 1997 en qualité d'éditeur scientifique sur le modèle du Gelatt ; création du Cours d'ophtalmologie d'Alfort en 1995 ; président du COF*** de la spécialité chargé de la mise en place du DESV**** d'ophtalmologie en 2003 ; premier atlas d'ophtalmologie vétérinaire français en 2004...

Cette activité intense, au plus haut niveau de la spécialité, ne s'est jamais départie d'une humilité et d'une efficacité exemplaires en clinique: s'en tenir aux faits, ne formuler de diagnostic qu'au terme de leur confrontation critique, et proposer des traitements où s'exprimait pleinement son sens pratique.

A l'issue de ces " dix glorieuses 1980-90 " de l'ophtalmologie vétérinaire, il a entraîné " ceux qui, comme lui et avec lui, ont cru à l'ophtalmologie vétérinaire " - ce sont ses termes - dans l'aventure du Collège européen. Notre groupe, malgré une moyenne d'âge respectable, reste actif, et surtout uni, ainsi qu'il l'avait souhaité.

Dans le même temps, il contribuait activement à la mise en place du schéma de détection des maladies héréditaires oculaires canines en France, où un parcours commun d'une dizaine d'années renforça notre collaboration et surtout, nos relations amicales, malgré les aléas de l'entreprise.

Aujourd'hui, la pérennité de l'ophtalmologie vétérinaire universitaire est notamment assurée parce qu'il a su recruter, former, et prévoir sa succession. Sabine Chahory, actuelle titulaire du poste à l'ENVA*****, trace son sillon dans la continuité de l'héritage de Bernard Clerc.

A Anne, son épouse, qui fut un soutien et un stimulant déterminants dans ce parcours hors normes, à Charlotte, Véronique et Nicolas, ses enfants, à ses petits enfants, toute la profession vétérinaire présente ses condoléances émues. A titre personnel, je veux croire que les qualités humaines et techniques des jeunes confrères passionnés d'ophtalmologie sont les meilleures garantes d'un avenir à la hauteur que souhaitait Bernard Clerc.

Gilles CHAUDIEU, Docteur-vétérinaire

Membre fondateur du GEMO, Dip ECVO, DESV Ophtalmologie

  • GEMO* : Groupe d'Étude des Maladies oculaires de l'AFVAC
  • ECVO** : European College of Veterinary Ophthalmologists
  • COF***: Conseil d'Orientation et Formation
  • DESV****: Diplôme d'Études Spécialisées Vétérinaire
  • ENVA*****: École Nationale Vétérinaire d'Alfort

Publié le 08-11-2016