Vie de l'Ordre

Paroles de conseillers ordinaux : Frédéric SIMON

"L’honnêteté, la moralité, sont des choses qui pour moi sont indissociables de la profession de véto"

Frédéric Simon, 54 ans.
Vétérinaire rural, élu du CROV Pays de la Loire depuis 2005.

"L’honnêteté, la moralité, sont des choses qui pour moi sont indissociables de la profession de véto."

Je me suis très rapidement orienté vers le disciplinaire, parce que je pense que c'est le rôle du veto de l’Ordre d’indiquer qu’il y a une législation, qu’il y a des barrières à ne pas dépasser. Il y va aussi bien de la crédibilité de la profession que du risque sanitaire pour le consommateur.

Le vétérinaire est important dans la relation avec l’éleveur, car il est le seul" sachant" des pathologies, et puis de toute notre législation, qui est extrêmement importante : on est sur la législation du médicament, on est sur la santé publique, et le véto doit être le point de repère pour toutes ces personnes…