Vie de l'Ordre

Paroles de conseillers ordinaux : Stéphane DILE

« Ecouter, découvrir, refuser toute certitude … »

Stéphane DILE, 60 ans.

Conseiller au CROV Pays de Loire. 

« Ecouter, découvrir, refuser toute certitude … »

Impliqué dans un GTV pendant de nombreuses années, dont 6 ans de présidence, j’avais peu d’a priori ni même d’idée précise de ce que pouvait être réellement l’Ordre : il m’est apparu comme la suite logique d’un engagement pour la profession, la possibilité de mieux connaître les différentes facettes du métier et sans doute aussi le souhait de participer (un peu) à l’écriture de l’avenir de « La Vétérinaire ». 

Conseiller « de base » (sans que ce terme ne comporte rien de péjoratif), l’essentiel de mes missions reste régional : les échanges et débats entre Conseillers sont nombreux, soit lors des réunions de Conseil (6 par an,) soit au quotidien par courriels, et les sujets sont très variés. 

Le thème du bien-être animal (BEA) a pris une considérable importance depuis 5 ou 6 ans et l’Ordre s’investit énormément pour que le vétérinaire en soit un acteur incontournable et reconnu. J’ai rejoint ce groupe en tant que suppléant référent « BEA Pays de Loire » pour tout ce qui a trait aux animaux de rente. En accord avec le Président et les Conseillers, nous animons un groupe de travail de référents BEA régionaux qui regroupe les responsables régionaux des syndicats, du GTV, de l’AVEF, de l’AFVAC, du SNVECO, des salariés de groupements de producteurs et maintenant de l’administration. Plus que nulle part ailleurs, le Conseiller ordinal, s’il met son expérience au service de la profession, doit avant tout savoir être à l’écoute de celle-ci.  

Tout Conseiller qui s’investit dans ses fonctions est appelé par le CNOV à participer à des commissions ou des missions nationales : je représente par exemple l’Ordre dans le cadre de la « feuille de route vétérinaire et territoire ». 

L’Ordre est l’instance dans laquelle se prépare et s’écrit l’avenir de la profession, et la possibilité de faire bouger les lignes au sein d’une équipe constitue une motivation forte pour se présenter aux élections.