Vie de l'Ordre

Pénurie de vétérinaires ruraux en Charente

Le président du CROV appelle à une prise de conscience des pouvoirs publics.

Mathieu Mourou, le président du CROV de Nouvelle Aquitaine a été interviewé dans un article de La Charente Libre du 29 août 2019 sur la difficulté des agriculteurs isolés à trouver un vétérinaire référent.

"En Charente, sur 103 vétérinaires, 24 font encore de la rurale. Beaucoup se plaignent d’avoir un rayon d’activité trop important. Avec la fatigue, certains choisissent de ne plus faire que de la canine ou se reconvertissent totalement. Même si on ne parle pas encore de pénurie, on est plutôt dans un stade critique. Les éleveurs sont en crise, le maillage agricole se délite et ils ont aussi plus de technicité, donc ils font moins appel à nous. Mais cela dépend des zones et des secteurs d’activité."

Il a appelé à une prise de conscience de la part du ministère de tutelle et des services publics et indiqué que "Des choses ont déjà été mises en place, comme le tutorat dans les écoles vétérinaires. Plus de 80 % de ces élèves passés par le tutorat signent un contrat en activité rurale."

Mathieu Mourou a rappelé que le manque de vétérinaires ruraux est aussi "une question de santé publique et environnementale. La Nouvelle-Aquitaine concentre 90 % des cas de tuberculose bovine en France. Il y a un gros travail de la part des éleveurs et des vétérinaires pour tenter d’éradiquer cette maladie." 

Retrouvez l'article complet sur le site Charente Libre