Commission Bien Traitance Animale

La commission Bien Traitance Animale (BTA) - Référente Fabienne Rigout

 

Depuis plusieurs années, l’Ordre de Vétérinaires travaille à faire reconnaitre la place du vétérinaire, comme « professionnel, garant du Bien-Etre Animal ».

Le bien-être animal (BEA), sujet de préoccupation sociétale, est aussi une préoccupation ordinale et ce de façon très logique si l’on considère l’essence même de la profession vétérinaire, dont le cœur de métier est bien l’animal.

Le BEA a toujours fait partie du savoir vétérinaire : même si le vétérinaire n’a pas le monopole du bien-être de l’animal, il a en revanche celui du diagnostic, de la certification et de l’expertise dans ce domaine. Ceci a été intégré dans la réforme de l’Ordre, qui aujourd’hui « peut participer à toute action dont l’objet est d’améliorer la santé publique vétérinaire, y compris le bien-être animal ».

La bientraitance animale (BTA) concerne le savoir-être du vétérinaire, clairement dans le champ de compétence ordinale. Le code de déontologie de 2015 a pris en compte les préoccupations sociétales en ce qui concerne la sensibilité animale et inclue les obligations morales du vétérinaire vis-à-vis de l’animal.

Le vétérinaire a deux rôles en BTA : celui de « sentinelle », préventif en tant que conseiller de ses clients ; et celui de professionnel averti, capable de diagnostiquer des états de maltraitance animale.

Le CNOV s’est donc pourvu d’une commission : « Vétérinaire et Bientraitance Animale », constituée de référents nationaux (un chef de mission et un comité de pilotage) et régionaux (réseau de référents).

Son périmètre d’action recouvre les sujets suivants :
- BEA, BTA, Maltraitance
- Relations avec les associations protectrices animales et les fondations
- Relations avec les organisations d’éleveurs et de producteurs

Cette commission est en charge des dossiers de BEA, dossiers souvent polémiques qui viennent sur le devant de l’actualité. Les avis sur les questions de fond sont élaborés après concertation des CROV, via les référents.

L’objectif est de traiter toute question de BTA dans les domaines où les vétérinaires sont présents, et de promouvoir les « bons comportements » vis-à-vis des animaux d’élevage, de loisir, de compagnie et d’expérimentation.

En pratique, ces référents sont des interlocuteurs privilégiés auprès des vétérinaires afin de les aider à adopter la bonne démarche d’action professionnelle dans un problème de maltraitance, tout en respectant notre code de déontologie. Ils peuvent également mettre en relation les différents partenaires régionaux impliqués dans la bientraitance animale (DDCSPP, Préfecture, DRAAF, organismes d’éleveurs et de producteurs, Associations protectrices animales…) grâce à des réseaux mis en place pour traiter un cas de maltraitance animale et ainsi d’avoir le ou les interlocuteurs compétents en la matière.

Cette commission fait de l’Ordre des Vétérinaires, c’est-à-dire de l’ensemble des vétérinaires, des interlocuteurs reconnus et écoutés en bien-être animal pour l’administration, pour les associations protectrices animales, pour les professionnels et les particuliers usagers de l’animal, et pour l’ensemble de la société.



Contacter l'Ordre en région