Influenza aviaire : une partie de l'Aude rentre en "zone de restriction" soixante-neuf cas sur le territoire national, un cas en Haute-Garonne

Un objectif d'assainissement de la filière palmipèdes dans la grande zone sud-ouest et une mise en place de vides sanitaires

A travers un communiqué de presse, le ministère de l'agriculture rappelle que "le virus d'influenza aviaire hautement pathogène identifié ne présente pas de danger pour l'homme mais est transmissible à d'autres espèces de volailles (poulets, pintades, etc) et peut éventuellement se recombiner au risque de devenir plus virulent."

Ministère et professionnels de la filière ont décidé d'assainir la filière palmipèdes du sud-ouest (la plus touchée) en ne mettant plus en place de nouvelles bandes de canards à partir du 18 janvier tout en laissant celles déjà installées aller jusqu'à leur terme. L'objectif est de remettre en production de nouvelles bandes pour la fin du premier semestre.

L'Aude, département de la région Languedoc-Roussillon concerné par ces nouvelles mesures

Ces mesures concernent les Pyrénées Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, l'Ariège, la Haute-Garonne, le Gers, les Landes, la Gironde, le Lot et Garonne, le Tarn et Garonne, le Tarn, l'Aveyron, le Lot, la Dordogne, la Corrèze, la Haute-Vienne et une partie du Cantal et de l'Aude.

Localement, et constatant la proximité de notre région avec cette nouvelle zone de restrictions supplémentaires, les services vétérinaires sensibilisent les vétérinaires sanitaires. Ainsi, par exemple, les services vétérinaires de la Lozère en profitent pour rappeler, à travers une fiche, les signes d'alerte sur les volailles et l'avifaune pouvant amener les vétérinaires à suspecter la maladie. Cette fiche rappelle les prélèvements à effectuer et la procédure à respecter.



Contacter l'Ordre en région

VETERINAIRES, POUR AVOIR ACCES A L'INTEGRALITE DE CES PAGES REGIONALES, IDENTIFIEZ VOUS A L'AIDE DE "MON ESPACE"