Chats errants, vétérinaires et réglementation

Face à des demande de particuliers ou d'associations, le vétérinaire a des devoirs quant à la prise en charge des chats errants

une problématique de ville et de campagne

Beaucoup de vétérinaires se trouvent confrontés à des demandes de particuliers ou d’associations de protection animales locales qui prennent des initiatives de gestion des chats errants. Qu'il s'agisse de stérilisations, de soins ou parfois même d'identifications, le parcours peut s'avérer délicat mélangeant maintien sur site d’animaux errants ou adoptions en dehors du respect de la réglementation. 

 

Le rôle du vétérinaire est d’abord de connaître la réglementation et de transmettre cette information à ses clients (particuliers, associations de protection animale, municipalités) ; pour autant le vétérinaire n’a pas de pouvoir de police.  Ce n’est pas à lui de faire appliquer la réglementation mais il doit informer de cette réglementation, et dans la mesure du possible, ne pas encourager les infractions à cette réglementation dont la justification est de limiter les risques sanitaires et d’apporter une réponse cohérente aux légitimes questions de protection animale. 



Contacter l'Ordre en région

VETERINAIRES, POUR AVOIR ACCES A L'INTEGRALITE DE CES PAGES REGIONALES, IDENTIFIEZ VOUS A L'AIDE DE "MON ESPACE"