Un cas de West-Nile diagnostiqué sur un cheval en Languedoc Roussillon

Durant l’été, deux nouveaux cas de West-Nile sur des chevaux ont été suspectés et confirmés en France. Notre région est concernée par l’un des deux cas, à 30 km au nord de Beaucaire. Le diagnostic a été confirmé par l’ANSES fin août.

Le cheval présentait des troubles neurologiques sévères (avec décubitus et convulsions) et de l’hyperthermie. Ces deux cas français s’accompagnent de trois nouveaux cas au Portugal.

La fièvre de West-Nile est une arbovirose transmise par le moustique du genre Culex dont le réservoir est l’avifaune sauvage. Du fait de son caractère méditerranéen, le Languedoc-Roussillon est exposé. L’homme et le cheval constituent des culs-de-sac épidémiologiques.

Le système de surveillance est basé sur la déclaration obligatoire et l'investigation par les vétérinaires sanitaires des cas cliniques suspects sur les chevaux : hyperthermie, parésie, ataxie et troubles d'origine cérebelleuse.



Contacter l'Ordre en région

VETERINAIRES, POUR AVOIR ACCES A L'INTEGRALITE DE CES PAGES REGIONALES, IDENTIFIEZ VOUS A L'AIDE DE "MON ESPACE"