Fraude aux médicaments vétérinaires

La Guardia Civil Espagnole coordonne pour Europol une partie de l’opération internationale PANGEA XI qui a pour but de lutter contre le trafic illicite de médicaments. Lors de l’opération SPERANDIA, la Police Espagnole a placé en détention et interrogé un certain nombre de personnes présumées coupables de falsifications de documents, d’usurpations professionnelles et d’appartenance à un groupe criminel.

La Guardia Civil Espagnole coordonne pour Europol une partie de l’opération internationale PANGEA XI qui a pour but de lutter contre le trafic illicite de médicaments.

Lors de l’opération SPERANDIA, la Police Espagnole a placé en détention et interrogé un certain nombre de personnes présumées coupables de falsifications de documents, d’usurpations professionnelles et d’appartenance à un groupe criminel.

 

 

 

 

L'opération SPERANDIA

ESPAGNE : UN HOMME ARRÊTÉ DANS LE CADRE D’UNE ENQUÊTE SUR UN IMPORTANT TRAFIC DE MÉDICAMENTS VÉTÉRINAIRES

La Guardia Civil, dans le cadre de l’opération « SPERANDIA », a arrêté le propriétaire d’un cabinet vétérinaire et a enquêté sur 12 autres personnes pour leur participation présumée, à différents degrés, à des crimes contre la santé publique. L’enquête a débuté en août dernier dans le cadre de l’opération Pangea XI. À la suite d’une inspection effectuée au sein d’un cabinet vétérinaire à Burgos, d’importantes anomalies et irrégularités ont été découvertes en constatant que des ordonnances étaient émises pour le compte de fermes d’élevage « inactives » du Pays basque et de la Cantabrie. Le manque de contrôle tant dans la distribution des médicaments que dans leur prescription et leur mode de conservation pourraient entraîner des risques graves et inutiles pour la santé animale, la santé humaine et l’environnement.

Source : www.diarioveterinario.com

Publié le 12-06-2019



Contacter l'Ordre en région