Avec un diplôme français ou de l'Union Européenne

Avoir la nationalité d'un pays de l'UE, EEE ou Suisse

Conformément à l'article L 241-1 du code rural et de la pêche maritime (CRPM), seules peuvent exercer la médecine et la chirurgie des animaux en France, les personnes qui disposent de la nationalité d'un des Etats-membres de l'Union européenne, des Etats de l'Espace économique européen (Islande, Lichtenstein, Norvège) ou de la nationalité suisse.

Avoir un diplôme reconnu par le code rural

Elles doivent également être titulaire d'un diplôme, certificat ou titre de vétérinaire figurant dans l'arrêté du 21 mai 2004 fixant la liste des diplômes, certificats ou titres de vétérinaires mentionnée à l'article L 241-2 du code rural.

Maîtriser la langue française

Les personnes qui souhaitent être autorisées à pratiquer la médecine et la chirurgie des animaux sur le territoire français doivent préalablement procéder aux formalités d'enregistrement et d'inscription à l'ordre des vétérinaires prévues au premier alinéa de l'article L 241-1 du CRPM et faire la preuve qu'elles possèdent la connaissance du français nécessaire à l'exercice de la profession, en application du dernier alinéa de l'article L 241-1 du CRPM.

S'inscrire auprès du Conseil de l'Ordre

Une condition préalable à toute forme d'exercice est l'inscription auprès du Conseil régional de l'Ordre des vétérinaires dont la compétence territoriale couvre le lieu d'exercice souhaité. 

(Sources : ministère de l'agriculture)

A retenir

Pour pouvoir exercer le métier de vétérinaire en France, il faut remplir les conditions suivantes:

  • avoir la nationalité d'un pays de l'UE, de l'EEE ou Suisse
  • avoir un diplôme français ou européen reconnu
  • parler couramment le français
  • être inscrit à l'Ordre des vétérinaires