Les autres facettes du métier de vétérinaire

Le domaine du vétérinaire est vaste et ne saurait ainsi se réduire à celui du seul praticien libéral que le public à en vue. Il est en fait impossible d’énumérer tous les métiers du vétérinaire…

Nous n’avons pas évoqué le cas des praticiens qui s’investissent dans la faune sauvage,  qu’il s’agisse des vétérinaires de parcs zoologiques ou encore de parcs naturels, très peu nombreux il faut bien le dire, médecins des animaux certes, mais surtout conseillers, éthologues et préoccupés de la conservation des espèces.

Evoquant les vétérinaires fonctionnaires, nous n’avons pas parlé des enseignants chercheurs, répartis dans les quatre établissements d’enseignement vétérinaire, ni de tous ceux qui font de la recherche dans les organismes publics (INRA, INSERM, …)

Savez-vous aussi que les vétérinaires sont de plus en plus nombreux à s’engager dans le corps des sapeurs-pompiers

N’oublions pas non plus ceux qui, en début ou fin de carrière, se sont investis dans des associations à caractère humanitaire telles que Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières.

Il y a les chercheurs du privé que nous avons simplement évoqués à propos de l’industrie pharmaceutique ou de l’industrie de l’alimentation animale.

Il y a les vétérinaires consultants.

Il y a aussi certains vétérinaires à qui les tribunaux ou les compagnies d’assurances confient des missions d’expertise.