Vétérinaire canin

C’est en fait le vétérinaire de tous les animaux de compagnie : chiens, chats évidemment, mais aussi oiseaux, tortues, poissons, furets, lapins, hamsters, ... Le vétérinaire praticien canin représente aujourd’hui en France la majorité des praticiens en exercice.

Il exerce seul ou en groupe, soit au sein d’un établissement de soins vétérinaires (cabinet, clinique ou centre hospitalier vétérinaires), assisté d’un(e) ou plusieurs auxiliaires spécialisés vétérinaires, soit comme vétérinaire exclusivement à domicile ou vétérinaire consul- tant chez d’autres confrères (ponctuellement, à leur demande).

Le plus souvent libéral

Majoritairement, ces praticiens exercent à plein temps une profession libérale qui demande une grande disponibilité. Ils doivent assurer la continuité des soins 24h sur 24 aux animaux qui leur ont été confiés et aussi assurer un service de garde, soit au sein de leur structure, soit en se regroupant et en établissant un tour de garde avec les vétérinaires voisins. La profession, comme en médecine, évolue vers une féminisation croissante et le développement d’un travail à temps adapté, permettant de conjuguer vie professionnelle et vie familiale.

Il est à la fois médecin, chirurgien, anesthésiste,… Généraliste, il approfondit régulièrement ses compétences par des formations post-universitaires qui lui permettent de se spécialiser dans certains domaines officiellement reconnus (ophtalmologie, dermatologie, médecine interne, chirurgie…) ou de développer son activité dans le domaine des médecines dites « douces  » : acupuncture, homéopathie, ostéopathie… Il intervient dans les élevages, les refuges et les fourrières et est présent lors des concours et expositions d’animaux pour en vérifier le bon déroulement, en conformité avec les règlements sanitaires.

Enfin, son rôle de conseil englobe aussi les questions de reproduction, de génétique, et celles relatives à l’éthologie, c’est-à-dire  au comportement animal et à ses troubles. Bon communicant, il doit également gérer avec tact ses relations avec le propriétaire de l’animal.