Vétérinaire de l'industrie pharmaceutique

Les laboratoires pharmaceutiques vétérinaires ont pour vocation de découvrir, de mettre au point, de produire et de commercialiser des médicaments destinés au traitement de l’ensemble des espèces animales : les animaux de compagnie (chats, chiens, oiseaux, chevaux, ...) et  d’élevage (bovins, moutons, porcs, volailles, ...). Les vétérinaires sont présents à tous les stades du cycle de vie du médicament.

  • La recherche identifie les substances actives (“screening”) les mieux adaptées pour devenir un médicament. La recherche se déroule au sein du laboratoire et en collaboration avec des organismes privés ou publics de recherche fondamentale et appliquée.
  • Le développement est la phase où l’on transforme la molécule en médicament administrable. Des vétérinaires travaillent dans ces unités de recherche pour commanditer et coordonner un certain nombre d’études telles que : formulation, dose à administrer, schémas d’administration, nature du conditionnement, stabilité, durée de validité, innocuité et éventuels effets toxiques, efficacité, ... Recherche et développement sont très liés et souvent regroupés en une seule entité (R&D).
  • L’enregistrement est particulièrement important : le vétérinaire a ici en charge la rédaction des dossiers d’autorisation de mise sur le marché (AMM) - obligatoires pour toute commercialisation d’un médicament vétérinaire - et l’interface avec les experts et les administrations.
  • Production et assurance qualité : la fabrication de médicaments vétérinaires s’effectue dans des établissements autorisés et régulièrement inspectés par l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSES) et l’Agence Nationale du Médicament Vétérinaire (ANMV). Toutes les opérations de fabrication se déroulent sous la responsabilité d’un vétérinaire ou d’un pharmacien responsable. Des vétérinaires participent également à l’assurance qualité et aux contrôles nécessaires à la libération des lots de produits finis.
  • Le marketing rassemble des chefs de produits responsables de la vie de leur gamme et plus précisément de la définition et de la mise en œuvre de leur stratégie marketing. La phase de lancement du médicament permet de faire connaître ses caractéristiques (composition, indications, mode d’emploi, ...). La compréhension des attentes exprimées par les vétérinaires et leurs clients leur permet de proposer des évolutions, sur la galénique par exemple ou le conditionnement. L’information accompagne le produit tout au long de la vie de celui-ci : des données nouvelles peuvent apparaître, de nouvelles indications par exemple. Cette information scientifique et commerciale est élaborée conjointement par des vétérinaires techniques et le service marketing.
  • Des vétérinaires spécialisés présents sur le terrain ont en charge l’accompagnement de la force de vente pour renforcer la connaissance des médicaments et actualiser l’information technique et scientifique.
  • Des vétérinaires sont également présents au sein du département  pharmacovigilance.  Leur mission consiste à répertorier et à analyser tous les effets indésirables potentiellement attribués au médicament.