Vétérinaire inspecteur de la santé publique vétérinaire

L’inspecteur de la Santé Publique Vétérinaire est un fonctionnaire. Il a reçu une formation complémentaire spécifique au sein de l’Ecole Nationale des Services Vétérinaires, intégrée à l’Ecole Vétérinaire de Lyon où le recrutement se fait sur concours (une dizaine d’admis par an).

Ses lieux d’activité sont multiples et diversifiés : Services centraux du Ministère de l’Agriculture et d’autres  ministères  (écologie, affaires étrangères),  directions  régionales, directions départementales interministérielles chargées de la protection des populations, établissements publics (Agence Nationale de Sécurité  Sanitaire  (ANSES) , CIRAD, Institut National de la Recherche Agronomique (INRA), Institut  National  de la Santé et de la Recherche  Médicale  (INSERM), …), collectivités territoriales, enseignement et recherche, ambassades et organisations internationales (Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation  et l’Agriculture  (FAO/OMS), Organisation  Mondiale de la Santé Animale (OIE), …).

Il participe, sous l’autorité des ministres compétents en ces matières, à la conception, à l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques publiques relatives à la santé publique vétérinaire, au bien-être animal, à l’alimentation, à la gestion et la préservation des milieux naturels et de la faune, à l’agro-industrie  et au développement économique des territoires ainsi qu’aux politiques relatives à la recherche, à l’enseignement, à la formation et au développement dans ces domaines. Il exerce des fonctions d’encadrement supérieur, de direction, de contrôle et d’expertise, y compris dans les organismes internationaux.

Lorsqu’il est détenteur d’un  titre ou diplôme  permettant l’exercice en France des activités de vétérinaire, il porte le titre de vétérinaire inspecteur. Il peut alors assurer la certification  officielle de la conformité  sanitaire des denrées d’origine  animale, des animaux vivants ou des établissements qui les produisent, ainsi que la saisie vétérinaire (retrait de la consommation des denrées qui présentent un risque pour la santé ou qui sont jugées impropres à la consommation.) et les fonctions de vétérinaire officiel et de vétérinaire inspecteur conformément aux réglementations nationales, communautaires et internationales.