2ème axe : accès aux soins vétérinaires pour les SDF organisé avec l'ENVA

L'objectif est de permettre à des populations fragiles ou désocialisées de faire soigner leurs animaux. Dans ces populations, l'animal constitue un facteur de maintien du lien social qu'il convient de préserver. La désocialisation et l'itinérance de ces populations amplifient les difficultés d'accès aux soins.

Le développement de cette unité ne peut se concevoir qu'en lien avec :

  • Les services sociaux qui jouent un rôle de communiquant, de garant de sécurité et de facilitateur pour l'accès aux soins vétérinaires par la connaissance qu'ils ont de la population des SDF ou des personnes démunies.
  • Des vétérinaires praticiens et l'ENVA
  • Des associations de protection animale pour proposer d'autres services aux SDF (aliments, produits d'hygiène,...) et la mise en œuvre opérationnelle de campagnes de stérilisation et d'identification des animaux errants.

Les lieux de soins sont choisis pour leur facilité d'accès et les habitudes de fréquentation.

Acteurs du projet

*Elle prévoit la formation

  • Des étudiants, vétérinaires et de tout participant par les services sociaux pour mieux appréhender les particularités de la population cible.
  • Des personnels des sites portant sur la connaissance des animaux

cadre du projet

Les animaux sont reçus en consultation dans des locaux dédiés attenants à ceux des services sociaux par une équipe constituée de vétérinaires praticiens, d'étudiants vétérinaires dans le cadre de leur formation vétérinaire.
Cette organisation requiert la compétence des personnels du centre social d'accueil (organisation des visites, accueil et gestion des personnes) et le soutien des collectivités locales.

Lieux de réception

Dans un premier temps, les consultations se feront sur le site du SAMU social 75, 32 avenue Courteline - 75012 Paris, pour s'étendre ensuite à d'autres sites en région parisienne.
Dans tous les cas, les lieux de réception des animaux et de leur détenteur se fera dans un espace dédié interne aux centres d'accueil, d'hébergements sociaux ou de locaux communaux.

Consultations envisagées sur les lieux dédiés

  • Médecine préventive : identification, vaccination, traitements antiparasitaires interne et externe, éducation, nutrition
  • Consultations et actes simples (dermatologie, gastroentérologie, cardiologie, ophtalmologie, traitement de petite plaie, ...)

Autres consultations en lien avec des affections nécessitant des soins plus lourds

Les animaux sont référés dans des cliniques partenaires (ENVA, cliniques privées, ...) avec mobilisation possible de fonds associatifs complémentaires.

Publié le 21-01-2021