L'utilisation d'antibiotiques chez les animaux Comment préserver les antimicrobiens maintenant et pour l'avenir

Les soins apportés par les vétérinaires aux animaux et à l'homme

L'utilisation des antimicrobiens requiert toujours une ordonnance vétérinaire

Administration d'un antibiotique

Les antimicrobiens sont essentiels pour traiter et prévenir les maladies chez les animaux et les humains. Mais le risque que l'agent responsable de la maladie développe à leur égard une résistance augmente au fur et à mesure des utilisations. Pour s'assurer que les antimicrobiens restent efficaces, ils doivent être strictement contrôlés. Seuls les vétérinaires et les médecins devraient prescrire des antimicrobiens, à la suite d'un examen et d'un diagnostic clinique. Chaque fois que cela est possible, les tests de sensibilité doivent être effectués afin de déterminer quel antimicrobien sera le plus efficace pour traiter une affection particulière.

Mieux vaut prévenir que guérir

Un agriculteur peut réduire le risque de maladie de ses animaux et donc la nécessité d'utiliser des antimicrobiens en élaborant un plan de prophylaxie, en collaboration avec un vétérinaire. Celui-ci devrait souligner comment l’éleveur gardera ses animaux en bonne santé et garantira efficacement la biosécurité. Dans cette optique, les vétérinaires devraient procéder à de fréquentes visites des troupeaux dans toutes les exploitations.
Les antibiotiques ne devraient jamais remplacer les bonnes pratiques d’élevage et la biosécurité. La prévention est essentielle pour tous les animaux, y compris les animaux de compagnie et les chevaux.

Les mesures devraient toujours être prises sur une base scientifique et une analyse de risques potentiels

Les mesures visant à assurer une utilisation responsable des antimicrobiens doivent toujours être fondées sur des preuves scientifiques et une évaluation approfondie des risques qu'ils présentent. Grâce à leurs connaissances et leur expérience, les vétérinaires jouent un rôle essentiel dans le développement de meilleures solutions pour gérer les antimicrobiens.

Un marché unique est nécessaire

Les produits pharmaceutiques sont certainement les produits les plus réglementés en Europe. Afin d’être certains que le plus grand nombre possible de médicaments vétérinaires soit disponible partout, nous avons besoin d'un véritable marché unique européen sans restriction – ce qui accroîtrait la disponibilité, l'accessibilité et les alternatives à l'utilisation des antimicrobiens.

Les nouveaux antimicrobiens et ceux qui sont d'une importance capitale doivent être strictement contrôlés

Nous devons prévenir le développement de la résistance aux antimicrobiens considérés comme “d’une importance capitale” ou aux nouveaux antimicrobiens aussi longtemps que possible. Les vétérinaires ne devraient les prescrire qu’en dernier recours, à la suite d'un test de sensibilité et devraient les administrer eux-mêmes.

Plus de travaux de recherche et de nouveaux produits sont nécessaires

La recherche devrait être fortement encouragée pour développer et rendre disponibles des tests diagnostiques rapides et des tests de sensibilité - en particulier ceux que les vétérinaires peuvent utiliser dans les exploitations agricoles sur le terrain ou dans les champs. Un environnement réglementaire fiable est essentiel afin d'encourager le développement de nouveaux produits antimicrobiens et de solutions alternatives à l’usage des antimicrobiens.

L'industrie de la santé animale devrait promouvoir une utilisation responsable

L'industrie pharmaceutique devrait montrer son engagement à promouvoir l'utilisation responsable des antimicrobiens en développant des produits antimicrobiens dans une démarche éthique, en réservant la publicité et la vente uniquement aux vétérinaires ou sur ordonnance d'un vétérinaire, et en fournissant des informations sur leur utilisation correcte.

Des campagnes promouvant une utilisation responsable des antimicrobiens sont nécessaires

Les autorités, les professions médicales et vétérinaires, les agriculteurs et le grand public doivent être plus conscients de l'importance d’une utilisation responsable des antimicrobiens. Les ventes sans ordonnance et illégales doivent être poursuivies et éliminées. Nous avons besoin de campagnes de publicité touchant à la fois le monde animal et le monde humain et faisant la promotion de changements durables des mentalités. Santé animale + santé humaine = une seule santé ; la santé animale et la santé humaine sont étroitement liées, et toutes les parties prenantes doivent travailler ensemble pour le bien commun.