Ostéopathie animale Toutes les informations pratiques

Dans le cadre opérationnel de la mission confiée par le législateur au Conseil national de l'Ordre des vétérinaires, le présent dossier vise à informer les personnes qui souhaitent être inscrites sur le registre national d'aptitude prévu au III de l'article D.243-7 du CRPM et sur la liste prévue au 12° de l'article L.243-3 du CRPM des conditions à remplir et des modalités à entreprendre.

Report des examens d'ostéopathie animale prévus les 21 et 28 janvier 2021

  • Les épreuves QCM du 21 janvier sont reportées aux 25 et 27 mai 2021 (4 sessions)
  • Les épreuves QCM du 28 janvier sont reportées aux 15 et 17 juin 2021 (4 sessions)

Consultez le courrier du Président de l'Ordre des vétérinaires aux membres du comité de pilotage ostéopathie animale.

Tous les vétérinaires peuvent pratiquer des actes d'ostéopathie sur les animaux. Certains vétérinaires ont fait le choix d'approfondir leurs compétences dans ce domaine en suivant l'enseignement et en étant titulaires du Diplôme d'ostéopathie vétérinaire.

Vous trouverez les noms et les coordonnées des vétérinaires inscrits au tableau de l'Ordre et titulaires du diplôme d'ostéopathie vétérinaire en consultant cette liste.

Rappel : définition de l'acte d'ostéopathie animale

On entend par "acte d'ostéopathie animale" les manipulations ayant pour seul but de prévenir ou de traiter des troubles fonctionnels du corps de l'animal, à l'exclusion des pathologies organiques qui nécessitent une intervention thérapeutique, médicale, chirurgicale, médicamenteuse ou par agents physiques. Ces manipulations sont musculo-squelettiques et myo-fasciales, exclusivement manuelles et externes.

Pour la prise en charge de ces troubles fonctionnels, les personnes réalisant des actes d'ostéopathie animale effectuent des actes de manipulations et mobilisations non instrumentales, directes et indirectes, non forcées.

La période moratoire sur l'exercice de l'ostéopathie animale a pris fin le 31 décembre 2019. Désormais, toute personne non vétérinaire pratiquant des actes d'ostéopathie sur l'animal sans être inscrite sur le Registre National d'Aptitude est susceptible d'être poursuivie devant le Procureur de la République pour exercice illégal de la médecine et de la chirurgie vétérinaire.

Publié le 27-11-2020